De Motobécane à MBK

Info réservation

À partir du 03 novembre, l'inscription au préalable sur l'agenda de réservation est obligatoire.

Plus de détails sur cet article.

 

 

 

Motobécane fut fondée en 1923 par Charles Benoît et Abel Bardin. Elle est plus spécialisée dans les motos, leur premier modèle est la motocycle MB1 (qui ressemble en quelque sorte à un vélo de ville sur lequel on aurait greffé un moteur). Par la suite, la marque Motoconfort sera créée pour ne pas compromettre la marque Motobécane en cas d'échec de vente de la nouvelle MC1. L'usine se trouvait au début de l'aventure à Pantin (Seine-Saint-Denis) pour se déplacer à Saint-Quentin (Picardie) dès 1951 jusqu'à aujourd'hui.
Mais le sujet qui nous intéresse ce sont les vélos ! Et l'une des marques que l'on retrouve le plus souvent à Dynamo, c'est bien celle-ci ! Que ce soit un vélo de course, demi-course, de « cyclo-randonnée », de ville, VTT, pliant ou sur-mesure et sous les noms de Mirage, Trainer, Baroudeur etc... Ça fait pas mal de vélos !
En 1983, c'est le dépôt de bilan, Motobécane est rachetée par Yamaha et devient MBK. La marque existe toujours et fabrique des scooters et des vélos éclectiques.

 

 

Place à deux beaux vélos récupérés à Dynamo :

Motobécane fin année 70's

Un joli Motobécane de ville (avec son pédalier malade) qui existé aussi en version course.

 

Le cadre avec le nom du revendeur

 

 

Guidon gravé

 

Un course MBK Mirage 18 (milieu-fin 80?)

Joli cadre bleu et blanc, la selle assortie.

 

Logo et étiquette acier chromoly

 

 

En bonus, une pub de 1983 pour un vélo-cross avec un clin d'oeil à E.T.
 

Le site MBK industrie : http://www.mbk.fr/france
Bibliothèque de catalogues et autres documents : http://www.bibliotobec.org/gallery/